Représentation Permanente de la République Tchèque à Strasbourg

česky  français  english 

Recherche avancée

Géographie

La République tchèque est la fusion de trois berceaux historiques : la Bohême, la Moravie et une partie de la Silésie. Sur le plan administratif, son territoire est découpé en plusieurs districts. Les Tchèques se plaisent à penser que leur pays est « le pont entre l'Est et l'Ouest ».

mapa

La République tchèque est la fusion de trois berceaux historiques : la Bohême, la Moravie et une partie de la Silésie. Sur le plan administratif, son territoire est découpé en plusieurs districts. Les Tchèques se plaisent à penser que leur pays est « le pont entre l'Est et l'Ouest ». Située au centre de l'Europe, la République tchèque a des frontières communes avec quatre pays : la Pologne au nord, l'Allemagne au nord et à l'ouest, l'Autriche au sud et la Slovaquie à l'est. Ces frontières, exceptée de celle de I`est, suivent la trace naturelle dessinée par les chaînes de montagnes.

Entre le point culminant, Snêzka à 1602 mètres, et le niveau le plus bas, à 115 mètres sur l'Elbe (Labe), le relief y fait alterner plaines et paysages accidentés. La partie occidentale de la République tchèque, la Bohême, est plus riche en basses montagnes et en plateaux que la Moravie, riche en plaines.

La République tchèque est située en un endroit climatiquement favorable de l'hémisphère nord. Étant donné cette situation privilégiée sur le continent européen, ce pays de dimensions relativement modestes jouit d'une nature diversifiée offrant des paysages riches et variés. Le charme de la campagne, la richesse en forêts et en réserves naturelles, l'abondance des sources d'eau minérale sont autant de raisons qui attirent les touristes en République tchèque. La République tchèque compte 1248 réserves naturelles d`une superficie totale de 755 381 570 ha. La plus vaste en est le parc national de Krkonose (Monts des Géants), qui occupe 2 028 ha.

Ces Monts, situés au nord de la régïon de Bohême, sont aussi les massifs montagneux les plus importants du pays. En Bohême toujours, dans sa partie nord-ouest, on trouve les Monts métallifères (Krusné Hory~, qui culminent au Klinovec à 1244 m, au sud-ouest, la Sumava, qui culmine à Plechy à 1378 m. En Moravie, au nord, les Monts de Jeseniky (Jeseniky) culminent au Pradéd à 1492 m et enfin les Hautes Beskides (Beskydy), moravo-silésiennes, culminent à Lysâ Hora à 1323 m.

La République tchèque est riche en ressources naturelles. Son agriculture a toujours été de bon niveau, grâce à une superficie des terres cultivable représentant 41 % du territoire. Le charbon et la lignite, principales sources d'énergie, et les gisements de minerai d'uranium sont abondants. La République tchèque a également d'importantes réserves de matière brute pour les industries de la céramique et du verre. L`industrie du bâtiment est alimentée par les nombreuses carrières de pierres, et I`abondance du gravier et des matière brutes pour la fabrication de briques.

La République tchèque est sillonnée par les principaux affluents européens. En effet, bien des rivières qui prennent leur source sur son territoire alimentent des fleuves menant jusqu'a la mer du Nord, la mer Baltique et la mer Noire. Riche de ses 433 km, la Vltava (connue sous I`appelation allemande Moldau) est la rivière la plus longue du pays. Celui-ci est encore la source de deux fleuves. L'Elbe avec son débit de 306 mètres cubiques d'eau par seconde est la voie fluviale tchèque vers la mer du Nord, via le port de Hambourg. L`Oder (Odra), quant à elle, se jette dans la mer Baltique. Les principaux réseaux hydrographiques sont l'Elbe (357 km) à l'ouest et la Morava (329 km) à l'est.

De grands réservoirs d'eau artificiels (les principaux étant Lipno, 4870 ha, Orlik et Nové Mlyny) sont autant intéressants comme source d`énergie qu`il sont utilisables comme bases de loisir. II y a d`autre part 52 000 ha de bassin pour l'élevage de poissons d'eau douce. La République tchèque est très riche en sources d'eau minérale, ce qui a permis I`essor de stations thermales et balnéaires, dont certaines spécialisées dans les bains de boue. On ne peut passer sous silence Karlovy Vary (connue sous le nom de Karlsbad), Mariânské lâzné (Marienbad) ou encore Teplice (Toeplitz).

L'étendue des forêts, base d`une industrie du bois très active, offre un riche réseau bien balisé de sentiers pédestres et de pistes cyclables et sert de refuge à une grande variété de gibier, tant à poils qu`à plumes , (cerfs, chevreuils, sangliers, lièvres, faisans...). La forêt représente 34% du terrïtoire tchèque.