Représentation Permanente de la République Tchèque à Strasbourg

česky  français  english 

Recherche avancée

Le pays et les hommes

La République tchèque est située au centre géographique de l´Europe et possède une superficie de 78866 km2. C´est un pays enclavé, à 326 km de la mer Baltique et 322 km de l´Adriatique. Il a des frontières communes avec l´Allemagne (810 km), la Pologne (762 km), l´Autriche (466 km) et la Slovaquie (265 km). Le point culminant est la montagne Sněžka (1602 m d´altitude) et le point le plus bas se trouve près de Hřensko où l´Elbe quitte le territoire tchèque (117 m d´altitude).

TOPOGRAPHIE

La division entre les deux principaux massifs montagneux d´Europe (hercynien et alpin-hymalayen) parcourt le territoire tchèque. La topographie du pays est par conséquent très variée: plaines (4,5% du territoire), collines (50,1%), plateaux (33,9%) et montagnes (11,6%). Les régions situées en dessous de 200 m d´altitude représentent 4,95% du pays, les régions comprises entre 200 et 500 m d´altitude 74,1%, les régions comprises entre 600 et 1000 m d´altitude 19,3% et les régions au dessus de 1000 m 1,6%.

LE CLIMAT

La République tchèque se trouve dans la zone tempérée d´Europe, qui connaît des hivers et été doux avec une quantité modérée de précipitations.

La température moyenne des plaines en juillet est de 20° (19,5 à Prague) et en montagne 8 à 11°.

La température moyenne des plaines en janvier est de -1 à -2°, dans les montagnes de -5 à -7°.

LA POPULATION

D´après le recensement de 2000, la République tchèque a une population de 10,3 million d´habitants, approximativement 5 millions d´hommes et 5,3 millions de femmes. Les trois quarts de la population vivent en zone urbaine. La densité de population est de 131 habitans par km2, tandis que l´accroissement démographique total est de 0,8 personnes pour 1000 habitants.

Accroissement de la population:

Jusqu´à 1994, une des caractéristiques stables de la République tchèque était son accroissement démographique stable, avec l´exception de la période des deux guerres mondiales. Cependant, depuis 1994, la population est en diminution et l´on s´attend à ce qu´elle chute à 1 million d´habitants vers 2010.

Taux de natalité:

Après la seconde guerre mondiale, le nombre de naissances est passé de plus de 200.000 par an à moins de 150.000 en 1970. En 1974, ce chiffre est remonté à 195.000, pour retomber ensuite à 90.000 en 1995. Le nombre de nouveau-nés pour 1000 habitans s´élevait à 8,8% en 1996.

Taux de mortalité:

Le nombre de décès pour 1000 habitants a progressivement augmenté de la seconde guerre mondiale jusqu´en 1983 (13%). Depuis, il a baissé et en 1996, il était seulement de 10,9%, correspondant alors à celui de l´Europe de l´ouest.

GROUPES ETHNIQUES

La majorité des habitants de la République tchèque sont de nationalité tchèque.

La situation dans chaque région varie cependant, selon que ces régions sont considérées comme tchèques ou moraves. La seule région où les gens se réclament de la nationalité morave est le sud de la Moravie.

Tchèques : 9.270.615

Moraves et Silésiens: 384.542

Slovaques: 183.749

Polonais: 50.971

Allemands: 38.321

Roms: 11.716

Autres ou non identifiés: 353.019

Le développement à long terme de la structure ethnique de la population n´indique aucun changement important entre 1950 et 1991, si ce n´est un nombre relativement élevé de Roms qui sont venus de Slovaquie. Bien que seulement 11.716 personnes se soient déclarées Rom dans le recensement de 2000, on estime qu´environ 200.000 Tziganes vivent en République tchèque, c´est-à-dire presque 2% de la population. Beaucoup se sont déclarés Tchèques, mais la plupart se sont présentés comme Slovaques.

RELIGION

Après quarante ans d´interdiction officielle, on a réintroduit une question concernant la foi religieuse dans le recensement de 2000. Les résultats montrent que plus de 50% de la population se définit comme agnostique ou athée. En Bohême du Nord, ce groupe représente les trois quarts de la population.

Pourcentage de population se disant "croyante": 31,7%

Catholiques romains: 2.709.953

Eglise évangélique tchèque (protestants): 137.070

Hussites: 96.352

Autres: 314.519

Sans religion / Athée: 58,3%

EDUCATION

Tous les enfants doivent fréquenter l´école élémentaire jusqu´à l´âge de 15 ans. Après l´école élémentaire, 52% des enfants poursuivent leurs études dans des écoles professionnelles et 48% vont à l´école secondaire. 7,2% des Tchèques font un cursus universitaire.

Pendant la période 1980-1991, on a constaté un accroissement du nombre de personnes achevant chaque niveau d´enseignement. La proportion de ceux qui n´ont suivi que l´école élémentaire a fortement baissé, alors que le nombre d´élèves dans les degrés supérieurs a augmenté. La hausse la plus forte peut être observée dans l´enseignement universitaire (index 148,1%) et pour l´enseignement post-universitaire (index 139%).

Selon le recensement de 1991, 33% de la population de plus de 15 ans avait bénéficié d´un enseignement élémentaire, 30% avaient terminé une école secondaire professionnelle, 28% avaient fini un cycle secondaire général, et 7% avaient achevé un cycle universitaire d´un minimum de quatre ans. 1,8% de la population n´a déclaré aucune instruction ou a dit ne pas en avoir bénéficié. Entre 1991 et 1996, 93.531 personnes ont terminé un cycle universitaire, c´est-à-dire une moyenne de 19.000 par an. En 1997, 23,9% de la population de moins de 15 ans avait bénéficié d´une éducation élémentaire, 34,1% avait suivi une école secondaire professionnelle, 29,2% un enseignement secondaire général et 7,8% avait fréquenté l´université. 1,8% de la population de plus de 15 ans n´avait bénéficié d´aucune instruction.

EMPLOI

La planification centralisée a faussé la structure de l´emploi en insistant de façon disproportionnée sur l´industrie au détriment du secteur des services. La transformation économique est en train de corriger ce déséquilibre, avec un emploi qui augmente dans les services et qui décline dans l´industrie. En 1989, un pourcentage relativement faible de la population travaillait dans l´agriculture, et ce nombre est en constante baisse.

Le taux d´activité économique de la population (employée ou non) de plus de 15 ans est actuellement de 61%. En 1997, 4.941.000 personnes, ou 48% de la population, étaient employées.