Ambassade de la République tchèque à Paris

česky  français 

Recherche avancée
Avertissement de l´article Imprimer Decrease font size Increase font size Twitter

Messieurs André Poirot et Serge Baudo, lauréats de prix Gratias Agit de 2014

Le prix Gratias Agit 2014 du Ministre des Affaires étrangères pour la diffusion d’une bonne réputation de la République tchèque à l’étranger a été attribué a deux lauréats français : Monsieur André Poirot et Monsieur Serge Baudo. La cérémonie solennelle a eu lieu le 6 juin au Palais Černín, le Ministère des Affaires étrangères à Prague, en présence des lauréats. Cette année, le prix est remis à 15 personnes ou institutions.

Foto: Robert Janás (©MZV)

Depuis sa création en 1997, le prix Gratis Agit récompense des personnalités ou des organisations pour leurs activités non-gouvernementales qui contribuent par leurs travaux à long terme ou par un acte remarquable dans des domaines très variés, à la diffusion de la renommée de la République tchèque à l’étranger. Les lauréats sont des Tchèques vivant à l’étranger ainsi que des amis de la République tchèque et des personnalités importantes qui soutiennent de façon désintéressée les relations amicales entre leurs pays respectifs et la République tchèque. Ils se trouvent parmi eux des bohémistes, traducteurs, scientifiques, entrepreneurs, peintres, musiciens, écrivains, enseignants ou bien des sportifs.

 

André POIROT

Monsieur André Poirot est né à Viomenil dans le département des Vosges. Suite à son emménagement à Darney en 1957 où il sera enseignant, il découvre l’histoire de la commune dans laquelle le 30 juin 1918, le Président de la République Monsieur Raymond Poincaré a reconnu officiellement le droit des Tchèques et des Slovaques à vivre dans un État indépendant et souverain. En 1962, après le décès du sénateur maire Monsieur André Barbier, Monsieur Poirot décide de continuer à faire vivre la mémoire des soldats et des bénévoles tchécoslovaques des deux guerres mondiales morts sur le sol français ainsi que celle de Darney. Pour cette raison il fonde l’Association de l’amitié franco-tchécoslovaque. Il rejoint le conseil municipal et devient membre du comité pour le rétablissement de mémorial « Kléber » à Darney.

Monsieur Poirot met ensuite en place une coopération avec l’association des Volontaires tchécoslovaques en France (Společnost československých dobrovolníků ve Francii) qui leur permet d’organiser les célébrations des 50e, 60e et 70e anniversaires des  évènements historiques du 30 juin 1918, avec la participation de représentants de la vie politique et spirituelle tchèque. En 1982, il initie la création du jumelage entre les communes de Darney et de Slavkov u Brna (Austerlitz) qui aboutit cinq années plus tard. En 1993, Monsieur Poirot initie également la création du square Vaclav Havel où un panneau commémoratif en l'honneur de l'ancien président est placé.

Depuis 2002, le 30 juin est le Jour des armées en République tchèque. Monsieur Poirot s’est toujours efforcé d’organiser des célébrations particulièrement soignées. La fête de 2014 marquera la commémoration du 100ème anniversaire du début de la Première Guerre mondiale ainsi que le 70ème anniversaire du débarquement des troupes alliées en Normandie.

Monsieur Poirot est administrateur du Musée Tchécoslovaque de Darney, dont  l’exposition permanente a été réalisée notamment avec le soutien de l’Institut militaire et historique de Prague (Vojenský historický ústav v Praze). Il accompagne personnellement à Darney tous les invités de la France ou de la République tchèque.

En octobre 2011, Monsieur Poirot a obtenu en présence de Madame Ambassadeur de la République tchèque, la médaille d’or départementale pour ses activités au Musée tchécoslovaque ainsi que pour sa contribution à la création du partenariat entre Darney et Slavkov.

Serge BAUDO

Chef d’orchestre de grande réputation, Monsieur Serge Baudo est né à Marseille dans une famille des musiciens. Il apprécie le sud de la France où il puise son inspiration et réside désormais en Provence. Il est diplômé du Conservatoire de Paris où il a étudié le piano, la batterie, l’harmonie et la direction d’orchestre. A l’âge de 22 ans, il devient membre de l’Orchestre de l’Opéra National de Paris où il occupe le poste de pianiste et de batteur. Il compose également des musiques de films. Il coopère avec de nombreux artistes comme Joseph Kosma, Maurice Jarre ou Louis Malle. Depuis 1959, il se consacre uniquement à la direction d’orchestre. Il devient chef de l´Orchestre de la Radio de Nice.

En 1962, il est invité par Herbert von Karajan à la direction de Pelléas et Mélisande à la Scala de Milan. Il devient chef d'orchestre permanent et ensuite premier chef d'orchestre dans le nouvel Orchestre de Paris. Entre les années 1970 et 1988, il est directeur musical de l'Orchestre National de Lyon. Il fonde le festival de musique lyonnais Berlioz.

Monsieur Serge Baudo collabore avec les orchestres les plus importants dans le monde entier et avec des ensembles réputés tels que le Metropolitan Opera de New York, l'Opéra d'État de Vienne, l'Orchestre Symphonique de Vienne, l'Orchestre Symphonique à Moscou et à Leningrad. Il dirige plusieurs fois des grands orchestres en Suisse, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Italie, travaille comme le chef d'orchestre invité au Japon, à Prague et à Stockholm. Pour la première fois, il interprète des compositions de Messiaen, Dutilleux, Tomasi, Milhaud, Daniel – Lesur ou Mihalovici.

Les liens de Monsieur Serge Baudo avec la République tchèque datent de 1959 où il dirige, au début de sa carrière, l'Orchestre Symphonique de Prague FOK. A la suite d’un grand succès, il est invité de nouveau dans le pays, et enregistre avec la Philharmonie tchèque. Ses enregistrements d’œuvres françaises remportent de nombreux prix internationaux. En 1962 notamment, l'enregistrement des symphonies d'Arthur Honegger remporte le Grand prix du disque de l´Académie du disque français. L'enregistrement de l'oratoire de Jeanne d'Arc reste dans les mémoires, salué par plusieurs prix en France, en Belgique aux Pays-Bas ou au Japon. La collaboration avec les orchestres tchèques continue jusqu'à 1968. Après une longue pause, il retrouve Prague en 1991.

Pendant la saison 2001/2002, Monsieur Serge Baudo travaille pour l'Orchestre symphonique de Prague (FOK). Pendant le concert d'inauguration il interprète des compositions de Debussy et de Ravel ainsi que des œuvres de Smetana et de Martinů. Jusqu’en juin 2006 il est directeur musical et chef d'orchestre du FOK qui grâce à lui, élargit son répertoire à la musique des compositeurs français (Honegger, Messiaen, Poulenc ou Dutilleux).

En 2007 il dirige à Prague à l’occasion de son 80ème anniversaire. Il est alors directeur artistique honoraire du FOK. Au programme de ce concert, des compositions de Martinů, Bizet, Roussel mais aussi une œuvre personnelle intitulée « Peut-être Demain ».

Monsieur Serge Baudo est reconnu comme un expert exceptionnel de la musique tchèque et comme son propagateur majeur.

Liste complète des lauréats Gratias Agit de 2014 :

  1. Karel ASTER, vétéran de guerre, le dernier survivant du groupe de 14 Tchèques combattant dans l’armée américaine aux Philippines, Philippines/USA
  2. Serge BAUDO, chef d'orchestre,  promoteur de la musique tchèque, France
  3. Edward DELLIN, membre du conseil d´administration, Chicago Sister Cities International, USA
  4. Almis GRYBAUSKAS, bohémiste, poète et traducteur, Lituanie
  5. Patrick HERMINIE, supporteur de la coopération République tchèque – Seychelles, Seychelles  
  6. Agnieszka HOLLAND, metteur en scène et scénariste, Pologne
  7. Josef CHROMÝ, homme d´affaires dans le domaine alimentaire et de vin en Tasmanie, Australie  
  8. Eliška KRAUSOVÁ, directrice de l´association Asocheca des Tchèques à l´étranger, Colombie  
  9. Reiner KUNZE, poète, traducteur de 50 auteurs tchèques, Allemagne
  10. Blanka MATRAGI, créatrice de mode tchèque, Liban
  11. Borgis ODILON, Jr., consul honoraire de la République tchèque, Brésil
  12. Otto PICK, le participant actif de la résistance internationale, spécialiste des relations internationales, République tchèque
  13. André POIROT, conservateur du musée tchécoslovaque de Darney, France
  14. Ján VALACH, chef d'orchestre, organiste et compositeur, Belgique  
  15. Masaryk Memorial Institute, association caritative et des tchèques à l´étranger de Toronto, Canada

 

La liste des lauréats ayant des liens avec la France:

Prix de Jan Masaryk Gratias Agit

2000   

  • Oldřich HASELMAN – employé d’organisations internationales
  • Jaroslav VRZALA – publiciste chrétien en exil

2001

  • L’Association d’Olga Havlová

2002

  • Prof. Ferdinand KINSKÝ – spécialiste de Relations internationales

Prix Gratias Agit

2003

  • Guy ERISMANN – promoteur de la musique tchèque

2004

  • Antonín Jaroslav LIEHM – publiciste

2006

2007

  • Irène BIZOT – promoteur de la coopération entre les musées tchèques et français

2008

  • Jan VLADISLAV – écrivain, poète et traducteur

2010

2011

  • Jana CLAVERIE – historien d’art, spécialiste du XXème siècle

2012

2014

  • Serge BAUDO- chef d'orchestre,  promoteur  et connaisseur de la musique tchèque
  • André POIROT- conservateur du musée tchécoslovaque de Darney