Ambassade de la République tchèque à Paris

česky  français 

Recherche avancée

Education

Système éducatif tchèque

En République tchèque, la scolarité obligatoire, qui a été introduite par l´impératrice éclairée Marie-Thérèse d´Autriche, existe sur le territoire tchèque depuis 1774. Néanmoins, les racines de l´érudition dans les pays tchèques sont beaucoup plus profondes. La plus ancienne université d´Europe centrale – aujourd´hui l´Université Charles de Prague – prépare et forme les savants tchèques depuis 1348. Renoue avec cette tradition et le développe dans l´esprit de l´Europe du 21ème siècle.

 

 

Ecoles élémentaires : Les enfants les suivent obligatoirement  à partir de l'âge de 6 ans. Ils commencent en 1ère et finissent en 9ème classe. A partir de la 4ème classe, l'enseignement des langues étrangères est une matière obligatoire. Les enfants ont le choix parmi plusieurs langues, en général il s'agit de l'anglais, l'allemand, le français et le russe.

 

 

Ecoles secondaires : En terminant les neuf années de scolarité de premier cycle, les enfants doivent procéder au choix de l’école secondaire et du métier vers lequel ils vont s’orienter dans leur vie. La République tchèque dispose de presque 1500 établissements d´enseignement secondaire proposant des centaines d’options d’études. Trois types majeurs de l´enseignement secondaire existent. Premièrement, les écoles secondaires d’enseignement général et les lycées qui sont les écoles secondaires les plus recherchées. Pour être admis au lycée, il faut passer les examens d’admission. A la fin, les étudiants passent le baccalauréat et la formation acquise leur permet d’être bien préparés pour se présenter aux examens d’admission dans une école d´enseignement supérieur. Deuxièmement, les écoles professionnelles secondaires et les centres d’apprentissage qui assurent la préparation des jeunes à l’exercice d’une profession concrète. Les études dans une école professionnelle secondaire peuvent être terminées par un examen final lié à l’obtention d’un certificat d’aptitude professionnelle autorisant son détenteur à effectuer le métier choisi, ou par l’examen de baccalauréat. Troisièmement, les conservatoires et écoles d’art qui sont exclusivement destinés aux enfants disposant d’un talent artistique, musical, d’acteur ou de danseur. A la fin, les étudiants obtiennent un certificat de fin d’études spécialisées.

 

 

Enseignement supérieur : En République tchèque, il existe un grand nombre d'universités et de hautes écoles publiques et privées de prestige qui forment des spécialistes de nombreux domaines. Pour être admis dans des institutions d’enseignement supérieur, les étudiants doivent avoir obtenu le baccalauréat. Les facultés procèdent d´une manière quasi générale, à une sélection par le biais de concours d’entrée. Le cursus s´organise autour de trois diplômes : licence, master ou doctorat. Parmi les disciplines les plus demandées on trouve la philosophie, la médecine, les études techniques, le droit mais aussi les études de langues ou des arts.

 

 

Les universités tchèques attirent aussi les étudiants étrangers qui arrivent pour des séjours d'études de courte durée ou qui décident de faire leurs études de licence, de master ou même du doctorat entièrement en République tchèque.