česky  français 

Recherche avancée
na_celou_sirku
Photo: Wikipedie
Avertissement de l´article Imprimer Decrease font size Increase font size

La Bibliothèque de Moravie signe un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France et présente l’exposition virtuelle « Antoine Reicha redécouvert »

La Bibliothèque de Moravie (MZK) signe une convention de partenariat avec la Bibliothèque nationale de France (BnF). Le partenariat signé par Tomáš Kubíček, directeur de la MZK, Laurence Engel, présidente de la BnF, prévoit une collaboration des deux institutions principalement dans les domaines de la science, de la recherche et de la numérisation, et d’échanges sous forme de stages.
 

C‘est la préparation du projet commun d’exposition et de conférence « Antoine Reicha redécouvert », autour du compositeur franco-tchèque, qui a fait naître le désir d’une collaboration encore plus étroite. Ce projet a en effet non seulement révélé l’importance de l’héritage culturel commun laissé par Reicha - et l’étendue considérable de la collection Reicha dans les fonds de la BnF-, mais il a également donné à voir tout le potentiel d’une coopération approfondie entre les deux bibliothèques, notamment dans les domaines de la numérisation des fonds et de la recherche. « Collaborer sur ce projet concret nous a convaincu qu’on pouvait pousser la coopération encore plus loin ; après des discussions sur nos objectifs scientifiques et sur la numérisation des fonds nationaux entreprise par nos deux bibliothèques, nous avons défini le cadre d’une collaboration que vient confirmer le présent partenariat. Nous avions prévu de le signer en mai dernier, mais nous avons dû repousser la date. Malgré ce retard, nous avons mis en place une réelle collaboration et des premiers échanges sous forme de stages ont pu avoir lieu. Cela montre que notre collaboration a déjà pris une forme concrète qui n’avait pas besoin d’attendre la confirmation écrite à laquelle nous aboutissons aujourd’hui » explique Tomáš Kubíček, directeur de la MZK, avant d’ajouter : « Le partenariat et l’exposition montrent qu’une collaboration internationale est possible même dans une situation où de nombreuses limitations l’entravent, et qu’elle est peut-être même encore plus nécessaire, car elle a plus que jamais une importance symbolique. »

L’exposition virtuelle « Antoine Reicha redécouvert » est organisée à l’occasion du 250e anniversaire de la naissance du compositeur tchèque, dont la vie et l’œuvre sont étroitement liées à la France et à son séjour à Paris. Reicha, né à Prague, était un contemporain et ami de Ludwig van Beethoven. Naturalisé français et professeur de composition renommé, il fut le premier tchèque à entrer à l’Académie des Beaux-Arts. Si son apport à la théorie et à l’enseignement de la musique était jusqu’alors incontesté, l’audace et la modernité de sa composition commencent tout juste à être reconnues.

« L’exposition présente l’état actuel de la recherche sur Reicha, y compris les découvertes les plus récentes.  À travers neuf groupes thématiques, composés de manuscrits autographes provenant du fonds de la Bibliothèque nationale de France, des documents d’archives, des tirages originaux issus des fonds de la bibliothèque de Moravie et des gravures d’époque, l’exposition met en lumière les lieux qui furent le théâtre d’une vie pleine de rebondissements, de sa Bohême natale à l’Allemagne, de Vienne à Paris. Elle met également l’accent sur les différents aspects de son œuvre musicale et théorique » indiquent Jana Franková de la MZK et François-Pierre Goy de la Bibliothèque nationale de France.

L’exposition devait à l’origine avoir lieu dans les espaces d’exposition de la MZK à l’occasion du 250e anniversaire de la naissance de Reicha. La situation sanitaire a conduit à en faire une exposition virtuelle, dans laquelle le propos a pu être encore plus étoffé. L’exposition se trouve par exemple enrichie d’extraits d’un nouvel enregistrement - sorti à la fin de l’année dernière - de la cantate Lenore de Reicha, dans une interprétation de la philharmonie de Brno. L’exposition ouvrira le 26 février 2021, le jour de l’anniversaire d’Antoine Reicha.

Le public pourra retrouver la version tchèque sur le site https://rejcha.knihovny.cz et la version française sur https://reicha.knihovny.cz.