česky  français 

Recherche avancée
na_celou_sirku
Photo: UNESCOCZ
Avertissement de l´article Imprimer Decrease font size Increase font size

Deux nouveaux monuments tchèques inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO

Lors de la 43e session du Comité du patrimoine mondial, le 6 juillet dernier, le comité a décidé d'inscrire de nouveaux monuments culturels sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. La République tchèque a obtenu l’inscription de deux sites en même temps, le « Krušnohoří région minière » et le « Paysage d'élevage et de dressage des chevaux d’attelage à Kladruby nad Labem ».

Région minière Erzgebirge/Krušnohoří


La candidature germano-tchèque de la région minière d'Erzebirge / Krušnohoří comprend 22 régions, dont cinq qui se trouvent dans la région Krušnohoří - Paysage minier de Jáchymov, Paysage minier d'Abertamy - Boží Dar - Horní Blatná, Tour rouge de la Mort, Paysage minier de Krupka et Paysage minier de Mednik. L’inscription réussie de cette candidature est le fruit de la coopération entre les partis tchèque et allemand depuis de nombreuses années, qui a commencé en 1998.


L’inscription du Paysage minier des monts Métallifères illustre l’influence considérable de l’exploitation minière et du traitement du minerai dans les monts Métallifères sur le développement mondial de l’exploitation minière et des technologies en lien avec cette exploitation. Parmi les innovations importantes dans ce domaine, on peut citer par exemple les premières cartes géologiques, les techniques d’extraction du minerai et le pompage de l’eau des mines, ainsi que les premiers manuels métallurgiques. Ce paysage est marqué par la culture minière du XIIe au XXe siècle et son inscription sur la Liste du patrimoine mondial inclut également des villes minières et des monuments préservés, qui sont situés dans la région.

Galerie Vieux Martin

Galerie Vieux Martin

Paysage d’élevage et de dressage de chevaux d’attelage cérémoniels à Kladruby nad Labem


La candidature du haras national de Kladruby nad Labem a été approuvée par le Comité du patrimoine mondial après plusieurs recommandations et conditions de la part de l’organisation ICOMOS. Les conditions ont été acceptées par la partie tchèque et seront complétées sans délai d’ici à décembre 2020. Le Comité a entre autre souligné le caractère exceptionnel de cette candidature, ou le paysage en rapport avec l’élevage de ces chevaux spéciaux accentue sa valeur.       

 
Le Paysage d’élevage et de dressage de chevaux d’attelage cérémoniels à Kladruby nad Labem est un site exceptionnel grâce à l'utilisation de la campagne environnante, qui a été formée depuis des siècles à l'élevage d'une race rare – une race de cheval de trait de Kladruby. Le paysage est ainsi marqué par la structure spécifique des pâturages, des écuries, des allées et des systèmes d’eau pour assurer la reproduction la plus efficace possible de ces chevaux rares. Le haras de Kladruby est également le plus ancien haras du monde et l’un des rares endroits où les chevaux font partie du patrimoine culturel national.

Haras de Kladruby

Haras de Kladruby

Le Paysage minier de Krušnohoří/Erzgebirge et le Paysage d’élevage et de dressage de chevaux d’attelage cérémoniels de Kladruby nad Labem deviennent le treizième et le quatorzième monument tchèque à avoir obtenu le titre de patrimoine mondial.