Représentation Permanente de la République Tchèque à Strasbourg

česky  français  english 

Recherche avancée

Avertissement de l´article Imprimer Decrease font size Increase font size

Messe pour l’Europe

(This article expired 08.06.2014.)

Une « Messe pour l’Europe » sera célébrée le mardi 18 juin 2013, à 18h30, dans la Cathédrale Notre Dame de Strasbourg. Cette célébration sera en l’honneur des Saints Cyrille et Méthode patrons de l’Europe, à l’occasion du 1150e anniversaire de l’arrivée de ces protagonistes de l’histoire et culture européenne en Grande-Moravie.

            La Messe sera présidée par Son Excellence Monseigneur Jean-Pierre Grallet, Archevêque de Strasbourg, en présence de Son Eminence le Cardinal Dominik Duka, Archevêque de Prague, et de Monseigneur Aldo Giordano, Observateur Permanent du Saint-Siège.

            Cette initiative est organisée conjointement par les Représentations Permanentes de la République tchèque et de la République slovaque ainsi que par la Mission Permanente du Saint-Siège auprès du Conseil de l’Europe, et le Diocèse de Strasbourg, et compte sur la collaboration de plusieurs Représentations Permanents des Pays de l’Est et Sud-Est de l’Europe.

CyrilMetodej

            « Touchés par la profondeur de l’œuvre des Saints Cyrille et Méthode, pères de la culture de beaucoup de Nations de l’Europe, nous désirons célébrer l’anniversaire de l’une des dates les plus importantes dans l’histoire de notre Continent dans un esprit de fraternité et de partage.  L’anniversaire de l'arrivée de Cyrille et Méthode dans la Grande Moravie est un anniversaire des lettres, de l’éducation et de la culture, car il a marqué la création du premier alphabet des Slaves et le début des lettres slaves. Les traductions des textes liturgiques en vieux-slave ont permis à ces nations de participer plus directement à la création et au développement de la civilisation européenne de l’époque » ont déclaré lesorganisateurs.

            « Le message de Cyrille et Méthode est plus que jamais d’actualité, car il se base sur la rencontre, le dialogue et la découverte de l’Autre, et contribue à une Europe moderne capable d’exprimer ensemble les richesses de la tradition orientale et occidentale », ont conclu les responsables.